Affaires fédérales

Le canton du Jura s’engage activement afin de promouvoir et défendre ses intérêts auprès de la Confédération et des entreprises lui appartenant. La Chancellerie d’Etat appuie le Gouvernement, les départements et les services dans l’exécution de cette tâche commune.

La Chancellerie d’Etat assure une veille stratégique afin d’identifier les projets qui revêtent un enjeu significatif pour le canton. Elle porte en particulier sur les programmes des commissions et des sessions du Parlement fédéral, mais également sur les activités de l’administration et des entreprises fédérales. La veille stratégique permet une anticipation et une action du canton sur les processus décisionnels. Elle est accomplie également en collaboration avec les cantons de la Suisse occidentale et de la Suisse du Nord-Ouest.

Le Gouvernement jurassien participe aux nombreuses procédures de consultation fédérale. Il exprime ainsi son avis sur les avant-projets élaborés par le Conseil fédéral et les commissions parlementaires ainsi que sur les avant-projets de prise de position de la Conférence des gouvernements cantonaux (CdC). La coordination et le suivi au sein de l’administration cantonale des consultations fédérales sont assurés par la Chancellerie d’Etat.

La promotion des intérêts cantonaux est accomplie en collaboration étroite avec la députation jurassienne au Parlement fédéral. En collaboration avec les départements et les services, et en se concertant si besoin avec les autres cantons, la Chancellerie d’Etat fournit aux parlementaires fédéraux des informations permettant de promouvoir et de défendre les intérêts du canton sur la scène politique fédérale. Elle organise également quatre fois par an la Conférence des affaires fédérales qui réunit le Gouvernement et la députation jurassienne avant chaque session parlementaire. Dans ce cadre sont abordés les objets parlementaires d’importance particulière pour le canton.

La Chancellerie d’Etat favorise également les contacts avec l’administration fédérale. En organisant chaque année la Session jurassienne à Berne, elle réunit les Jurassiens – de domicile, d’origine et de cœur – qui travaillent au sein de l’administration fédérale et dans son environnement direct. Selon les besoins, elle organise également des rencontres ponctuelles entre le collège gouvernemental, les membres du Conseil fédéral ainsi que des représentants de l’administration fédéral et des institutions nationales.

 

Affaires intercantonales

Instances intercantonales

La défense des intérêts jurassiens ne se conçoit pas uniquement à l’échelon cantonal, mais exige également de mener des actions concertées au niveau intercantonal. Les conférences intercantonales, aussi bien nationales que régionales, jouent ici un rôle primordial.

La Chancellerie d’Etat est chargée d’assurer la participation du canton aux conférences gouvernementales. Ces dernières encouragent la collaboration entre les cantons au plan national ou régional dans les domaines qui relèvent de leur propre compétence. Elles coordonnent la défense de leurs intérêts dans les dossiers fédéraux qui affectent leurs intérêts. Elles traitent des dossiers fédéraux à caractère transversal ainsi que de la politique extérieure et européenne.

Le canton du Jura est membre des conférences gouvernementales suivantes :

  • Conférence des gouvernements cantonaux (CdC)
  • Conférence des gouvernements de Suisse occidentale (CGSO)
  • Conférence des gouvernements de la Suisse du Nord-Ouest (CGNO)
  • Conférence métropolitaine de Bâle (CMB)

Les membres du Gouvernement jurassien s’engagent également activement au sein des conférences des directeurs. Leur objectif est de promouvoir, dans un domaine particulier, la coopération des cantons entre eux ainsi qu’avec la Confédération. Sur le plan thématique, les conférences des directeurs couvrent tous les domaines de compétences cantonaux. Le suivi de ces conférences est assuré par les services concernés.

 

Coopérations bilatérales

En dehors des conférences intercantonales, le canton du Jura entretient des contacts étroits avec les gouvernements de plusieurs cantons voisins. Les relations à l’échelon bilatéral permettent la recherche de solutions concertées à des défis communs ainsi que la mise en œuvre de projets bilatéraux. Conformément au programme de législature 2016-2020, un accent particulier est mis sur les échanges et collaborations avec les deux cantons bâlois.

Soucieux de renforcer les synergies régionales, le canton du Jura conduit une politique de coopération active avec les cantons de Bâle-Ville et de Bâle-Campagne. Le développement économique et la promotion de l’innovation sont au centre des actions communes qui ont abouti à la création BaselArea.swiss et du Parc d’innovation de la Suisse du Nord-Ouest. Les réflexions communes portent également sur les synergies possibles en particulier en matière de transports, de formation et de santé.

En 2008 déjà, les cantons du Jura et de Bâle-Ville ont signé un accord de coopération. L’accord a permis non seulement d’institutionnaliser les relations entre les deux cantons, mais également de développer de premiers projets communs. Afin de développer des projets véritablement structurants, la collaboration a rapidement été étendue au canton de Bâle-Campagne.

Le canton du Jura travaille également étroitement avec les cantons de Neuchâtel et de Berne afin de mieux valoriser les compétences industrielles de l’Arc jurassien et d’offrir des prestations de qualité à un cercle de bénéficiaires suffisamment large. Les coopérations avec ces deux cantons concernent entre autres les domaines de la formation, de la santé, du sport et de la statistique.

Dans le cadre de la mise en œuvre du programme de législature 2016-2020, la Chancellerie d’Etat assure un suivi des activités intercantonales des départements et services. Elle est également chargée de l’organisation des rencontres du Gouvernement jurassien avec les gouvernements des autres cantons.