LES MASQUES POUR LA PROTECTION DE LA POPULATION

 

Les masques chirurgicaux certifiés comme dispositifs médicaux


Les masques chirurgicaux, les masques OP ou les masques médicaux sont des masques répondant aux critères de la norme EN 14683. Il existe 3 types: type I, type II, type IIR.

Les masques chirurgicaux doivent être conformes à la réglementation sur les produits médicaux. Ils doivent être testés selon la norme EN 14683 et certifiés. Les masques chirurgicaux sont classés en Type I, Type II et Type IIR. Seul le type IIR offre une protection contre les éclaboussures de liquide.

Parmi ces différents types de masques, le personnel de soins ne peut porter que des masques de type II et IIR.

La population peut porter les masques de type I pour respecter les recommandations fédérales et cantonales.

Masque 1 Masque 1

Les masques communautaires                                                                         


Il s’agit de masques en tissu lavables et donc réutilisables. Ils ne sont pas certifiés comme dispositifs médicaux et sont destinés à la population générale pour contrôler les émissions par la respiration, l’éternuement et la toux, ou pour protéger les autres personnes et les surfaces des projections de gouttelettes ou d’aérosols pouvant contenir le virus.

Ces masques répondent à des spécifications minimales édictées par NCS-TF, le groupe TaskForce Covid-19 de la Confédération. Ces masques répondent à des normes «community mask» et peuvent porter le label TESTEX.

Les masques communautaires ne doivent pas être utilisés à des fins médicales et sanitaires.

Masque 3 Masque 3

 

Les masques chirurgicaux non certifiés en tant que dispositif médical


Il existe des masques chirurgicaux non certifiés comme dispositifs médicaux. Ils doivent cependant avoir été testés par un laboratoire suisse accrédité. Ils sont réservés à la population et ne peuvent pas être utilisés par le personnel de soins.

Masque 2 Masque 2

 

Autres masques en tissu (accessoires vestimentaires) - Non recommandé !


Les masques faits mains ou fabriqués artisanalement et qui ne sont ni certifiés ni labélisés doivent être considérés comme accessoires vestimentaires. Ces accessoires ne démontrent aucune efficacité prouvée dans le contexte de la pandémie Covid-19.

Masque vestimentaire Masque vestimentaire