Quels sont les symptômes du COVID-19?

Le nouveau coronavirus peut se manifester de différentes manières. Les symptômes les plus courants sont :

  • Symptômes d’affection aiguë des voies respiratoires (maux de gorge, toux (surtout sèche), insuffisance respiratoire, douleurs dans la poitrine)
  • Fièvre
  • Perte soudaine de l’odorat et/ou du goût

Les symptômes suivants peuvent aussi apparaître:

  • Maux de tête
  • Faiblesse générale, sensation de malaise
  • Douleurs musculaires
  • Rhume
  • Symptômes gastro-intestinaux (nausées, vomissements, diarrhée, maux de ventre)
  • Éruptions cutanées


Si vous présentez l’un ou l’autre des symptômes, appelez la hotline au 032 420 99 00 afin de fixer un rendez-vous pour effectuer un dépistage. En attendant le dépistage et son résultat, il est nécessaire de s'isoler à domicile. Le dépistage est gratuit et les coûts pris en charge par la Confédération.

Haut de la page

Quels sont les symptômes de la COVID-19 ?

Comment se protéger ?

Afin d’interrompre la chaîne de transmission du coronavirus, nous devons toutes et tous continuer de suivre les recommandations d’hygiène et de distance de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).
 

Lien vers le site de l'OFSP

Haut de la page

Port du masque

  • Au niveau suisse, l'obligation du port du masque est levée dans les transports publics et dans les établissements de soins.
  • Certains établissements comme des cabinets médicaux ou des salons de coiffure peuvent également exiger des visiteurs qu’ils portent un masque.
     

Spécificité dans le Jura

Il n’y a désormais plus aucune mesure de protection contre le coronavirus en vigueur dans le Jura. L’ordonnance cantonale qui maintenait le port du masque obligatoire dans les institutions de santé jusqu’au 30 avril n’a pas été prolongée par le Gouvernement.

En revanche, le médecin cantonal a établi des directives pour les institutions et les professionnels de la santé. Les prestataires de soins, les hôpitaux, les EMS, les centres de jour et les soins à domicile ont désormais la liberté d’évaluer la situation. Ils peuvent ainsi décider d’exiger ou non le port du masque. Cette protection reste recommandée pour les professionnels de la santé.

Haut de la page

Personnes vulnérables

Le coronavirus peut être dangereux pour les personnes âgées, les femmes enceintes, les adultes atteints de la trisomie 21 et les adultes déjà affectés par certaines formes de maladies chroniques. Elles peuvent tomber gravement malades. À quoi ces personnes doivent-elles prêter attention?

De plus amples informations relatives aux catégories de personnes vulnérables et aux recommandations particulières pour ces personnes se trouvent sur le site de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).

Lien vers le site de l'OFSP

Haut de la page

Protection des personnes souffrant de troubles psychiatriques

Afin de préserver les personnes présentant des troubles psychiatriques ainsi que les populations sensibles à de tels symptômes, une ligne téléphonique spécialisée a été mise sur pied pour permettre l’accès à une écoute spécialisée voire, si nécessaire, à des compétences psychiatriques pendant la période de pandémie du COVID-19. Cette ligne « Allo Psy COVID » est atteignable via la hotline cantonale au 032 420 99 99 pour les enfants, les adolescents et les adultes.

À noter que les consultations ambulatoires habituelles auprès du Centre médico-psychologique se poursuivent avec un développement des consultations téléphoniques et des visites à domicile. Elles peuvent néanmoins être maintenues ou reportées en fonction de la situation.

Haut de la page

 

Etablissements hospitaliers, EMS, UVP, appartements protégés et autres institutions sociales

Au niveau suisse, l'obligation du port du masque est levée dans les transports publics et dans les établissements de soins. Certains établissements comme des cabinets médicaux ou des salons de coiffure peuvent également exiger des visiteurs qu’ils portent un masque.
 

Spécificité dans le Jura

Il n’y a désormais plus aucune mesure de protection contre le coronavirus en vigueur dans le Jura. L’ordonnance cantonale qui maintenait le port du masque obligatoire dans les institutions de santé jusqu’au 30 avril n’a pas été prolongée par le Gouvernement.

En revanche, le médecin cantonal a établi des directives pour les institutions et les professionnels de la santé. Les prestataires de soins, les hôpitaux, les EMS, les centres de jour et les soins à domicile ont désormais la liberté d’évaluer la situation. Ils peuvent ainsi décider d’exiger ou non le port du masque. Cette protection reste recommandée pour les professionnels de la santé.

A l'Hôpital du Jura, afin de limiter les risques d'infection, le port du masque est vivement recommandé lors des contacts rapprochés avec les patients (en particulier en chambre)

Site de l'Hôpital du Jura

Haut de la page