Le canton du Jura lance un projet de soutien en faveur de la jeunesse

La République et Canton du Jura lance un large programme cantonal visant à développer sa politique jeunesse. Soutenu par la Confédération, ce programme intitulé "Jura Jeunes 4.0" a pour objectif de faciliter la détection des besoins des jeunes et de développer les synergies entre les acteurs jeunesse, notamment les communes, les associations sportives et culturelles.

Piloté par la Commission de coordination en charge du suivi de la politique de la jeunesse, le programme « Jura Jeunes 4.0 » a été lancé pour améliorer les mesures de soutien en faveur de la jeunesse jurassienne. Il a débuté en 2019 et prendra fin en 2021.

Objectifs de réponse:

  • Quels sont les besoins des jeunes Jurassiennes et des jeunes Jurassiens ?
  • Comment ces besoins sont-ils entendus par les acteurs en charge de la jeunesse ?
  • Les jeunes trouvent-ils des réponses correspondant à leurs attentes?
  • Comment les institutions proches de la jeunesse détectent-elles et répondent-elles à ces besoins?

Toutes ces questions seront posées dans le cadre du projet « Jura Jeunes 4.0 ». La finalité est de gagner en efficience au niveau institutionnel et inter-institutionnel et d'améliorer par conséquent le cadre de vie des enfants et des jeunes Jurassiens.

Les besoins des jeunes passés à la loupe

Dans un environnement où tout va très vite, comment renforcer la réactivité du système face aux besoins des jeunes ? C’est le but fixé par le projet « Jura Jeunes 4.0 » lancé l’année dernière. La première phase s’est achevée par l’obtention des résultats de deux enquêtes quantitatives menées auprès de jeunes âgé-e-s de 12 à 24 ans, d’institutions et associations de loisirs.
 

Le projet « Jura Jeunes 4.0 » bénéficie, à présent, d’une solide base de résultats issus des réponses de plus de 1’100 jeunes jurassien-ne-s de 12 à 24 ans et de plus de 300 institutions et associations de loisirs. Ces dernières, actives dans l’offre d’activités culturelles, sportives ou encore d’accueil et d’animation, sont en contact régulier avec un grand nombre d’enfants et de jeunes. L’ensemble des résultats est à retrouver sur le site www.oxyjeunes.ch, rubrique « Jura Jeunes 4.0 ».

De manière synthétique, les résultats indiquent que la situation des jeunes est globalement satisfaisante. Ils-elles sont une majorité à pratiquer régulièrement des activités de loisirs. Ils se sentent pris au sérieux et écoutés dans la sphère familiale et s’impliquent activement (56% des 19-24 ans) dans l’organisation des activités d’un club, d’une association ou d’une société de jeunesse.

De son côté, le canton du Jura bénéficie d’un réseau de qualité de professionnels et d’acteurs jeunesse pour répondre aux besoins des jeunes âgés de 12 à 24 ans. Au niveau des institutions et associations de loisirs, même si leurs membres, majoritairement bénévoles, ont peu d’expérience de détection des besoins des jeunes, ils-elles sont néanmoins plus des trois-quarts à savoir réorienter un-e jeune ayant un projet. Ils-elles sont également plus de 60% à considérer que la détection des besoins des jeunes fait partie de leur rôle.

Cependant, des améliorations peuvent être apportées. En effet, les enquêtes ont mis en évidence une forte impression de manque de temps qui est la raison première de ne pas prendre part à certaines activités. L’usage d’Internet est important chez les enfants et les jeunes, essentiellement pour passer du temps avec leurs pairs ou jouer. Cependant, les résultats démontrent qu’Internet s’avère être un univers relativement insécurisant. La pression de la réussite est également assez conséquente chez les jeunes, avec plus de 40% d’entre eux se sentant angoissés ou stressés presque tous les jours.

Du côté des associations et organisations de loisirs, les résultats ont montré qu’elles occupent une place importance dans la vie des jeunes. Les synergies restent toutefois timides entre ces dernières et les professionnel-le-s en lien avec la jeunesse.

Une journée cantonale « Jura Jeunes 4.0 » aura lieu dans les locaux de Strate J, le vendredi 13 novembre prochain. Les participant-e-s seront amené-e-s à chercher des solutions aux lacunes détectées dans les sondages. Les participant-e-s seront principalement des professionnel-e-s et des jeunes. Un nombre de places limité est aussi réservé pour tout un chacun (inscriptions via www.oxyjeunes.ch).

Les propositions de la journée cantonale déboucheront, dès 2021, sur le soutien et le développement de projets visant à renforcer la réactivité du système afin que les jeunes trouvent rapidement une réponse à leurs besoins dans ce monde en continuelle évolution.