Le Gouvernement jurassien a accepté l’entrée en vigueur dès le 1er juillet 2018 d’une liste d’interventions médicales qui devront en principe être effectuées uniquement en ambulatoire.

Ces prestations peuvent en effet être réalisées en ambulatoire avec les mêmes résultats qu’en stationnaire mais à un moindre coût. Les économies attendues sont d’environ 500'000 francs par an.