Exposition MenCare "Papas en Suisse"

Du 17 septembre au 4 octobre 2019 à la Division artisanale du CEJEF, Delémont

Le Canton du Jura, par sa déléguée à l’égalité entre femmes et hommes, a le plaisir d’accueillir l’exposition MenCare « Papas en Suisse », durant trois semaines dans le Jura. Au travers d’une série de photographies, réalisées par le photographe suédois Johan Bävman, l’exposition dresse le portrait de 13 papas suisses se consacrant à temps partiel à leurs enfants.

Plus globalement, l’exposition s’inscrit dans le programme MenCare, porté par l’association faîtière suisse pour les organisations d’hommes et de pères, männer.ch et dont l’objectif est de promouvoir le rôle du père en parvenant à un meilleur équilibre entre la sphère familiale et le monde professionnel.

L’exposition « Papas en Suisse » se tiendra du 17 septembre au 4 octobre 2019 et, est accessible librement dans le hall d’entrée de l’Ecole professionnelle artisanale, DIVART, rue de la Jeunesse 32, à Delémont, du lundi au vendredi de 8h00 à 12h00 et de 13h30 à 17h00.

Parallèlement à cette exposition, la déléguée à l’égalité entre femmes et hommes organise un Déjeuner-réseau, mardi 1er octobre de 12h00 à 13h30, en présence de Gilles Crettenand, coordinateur du programme MenCare en Suisse romande. Il viendra parler de cette exposition et du cadre dans lequel elle s’inscrit. Il s’agira notamment d’évoquer avec lui les opportunités et défis auxquels sont confrontés les papas.

 

Pour plus d'informations, veuillez contacter le Bureau de la déléguée à l'égalité (egalite@jura.ch ou 032 420 79 00)

MenCare MenCare

Déjeuners-réseau

1er octobre 2019

 
Thème

Monsieur Gilles Crettenand, coordinateur du Programme national MenCare en Suisse romande, viendra parler de l’exposition itinérante « Papas en Suisse », de passage dans le Jura, du 17 septembre au 4 octobre 2019, à l'Ecole professionnelle artisanale, à Delémont.

Date et heure Mardi 1er octobre 2019, de 12h00 à 13h30
Lieu Ecole professionnelle artisanale – salle 1-02 - Rue de la Jeunesse 32, à Delémont

6 novembre 2019

Thème Présentation par Madame Emmanuelle Monnot Gerber, enseignante et coordinatrice pour l'éducation générale et sociale et les actions de prévention, du programme de prévention des violences et promotion des compétences positives dans les relations amoureuses entre jeunes "Sortir Ensemble et Se Respecter" (SE&SR).
Date et heure Mercredi 6 novembre 2019, de 12h00 à 13h30
Lieu Ecole professionnelle artisanale – salle 1-02 - Rue de la Jeunesse 32, à Delémont

Pour vous inscrire à un déjeuner-réseau, merci d'envoyer un courriel à l'adresse egalite@jura.ch

Colloque sur la Convention d'Istanbul

2 octobre 2019

La Suisse a ratifiée le 14 décembre 2017 la Convention du Conseil de l’Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique. Entrée en vigueur le 1er avril 2018, cette Convention, dite d’Istanbul contraint la Confédération mais aussi les cantons à prendre des mesures concrètes pour prévenir les violences faites aux femmes, protéger les victimes et poursuivre les auteurs.

En charge de la coordination de la mise en œuvre de la Convention d’Istanbul dans le canton du Jura, la déléguée à l’égalité entre femmes et hommes organise un colloque pour les professionnel-le-s en charge de la violence, mercredi 2 octobre 2019, de 8h45 à 12h30, au Campus Strate J, à Delémont.

Ce colloque a pour objectif de présenter le contenu de ladite Convention, de discuter de certaines thématiques évaluées comme prioritaires et d’identifier les domaines où il y a encore lieu d’agir. Pour ce faire, nous avons le plaisir de convier à cette rencontre plusieurs intervenant-e-s :  Mesdames Colette Fry, présidente de la Conférence latine contre la violence domestique (CLVD), co-présidente de la Conférence suisse contre la violence domestique (CSVD) et directrice du Bureau genevois de la promotion de l'égalité entre femmes et hommes et de prévention des violences domestiques ; Dre méd. Nathalie Romain-Glassey, responsable de l’Unité de médecine des violences, Centre universitaire romand de médecine légale au CHUV à Lausanne, ainsi que Mme Jacqueline De Puy, chargée de recherche à l’Unité de médecine des violences ;  M. Christian Minger, président de l’Autorité de protection de l'enfant et de l'adulte du canton du Jura.

Inscriptions via l'adresse : egalite@jura.ch

Le délai d'inscription est fixé au 13 septembre 2019.

Coding Club des filles

Les ateliers du Coding Club des filles sont organisés par l'Ecole polytechnique de Lausanne (EPFL), en partenariat avec la Déléguée à l'égalité et avec le soutien de Bepog, de l'entreprise Tornos et de la division technique du CEJEF de Porrentruy.

Ces ateliers sont élaborés dans le cadre d’un programme de promotion des filières en informatique et communication auprès des filles.

Force est de constater qu’en Suisse peu de filles s’engagent dans les domaines techniques et, en particulier, dans ceux de l’informatique et des technologies de la communication. Comme vous le savez, un programme ciblé, avec des activités pour les différentes tranches d’âge a été développé par l’EPFL ; il s’agit d’ateliers organisés avec grand succès dans le canton du Jura, grâce à une solide collaboration depuis plusieurs années avec l’EPFL.

Un nouveau projet, le « Coding Club des filles », vient compléter l’offre existante. Son objectif est de susciter et renforcer l’intérêt, les connaissances et la créativité des jeunes filles dans les domaines du numérique en développant chez elles des compétences utilisables dans de nombreuses branches. Il s’agit aussi de leur donner la possibilité et les moyens de progresser dans les domaines des technologies de l’information et de la communication (TIC), afin qu’elles considèrent ces branches et celles de l’ingénierie pour leur avenir professionnel. Elles pallieront ainsi à plus long terme au manque de femmes dans ces domaines, en Suisse.

Prochains ateliers
Lieu Porrentruy, Division tecnhique du CEJEF
Heure de 9h15 à 11h45

Dates

  • 26 octobre 2019
  • 23 novembre 2019
  • 11 janvier 2020
  • 29 février 2020
  • 28 mars 2020
  • 9 mai 2020

Journée «Oser tous les métiers» - JOM

7 novembre 2019

Chaque année, les élèves de 7P ont la possiblité d'accompagner leur parent sw sexe opposé (ou un-e proche) dans leur journée afin de découvrir des métiers traditionnellement exercés par l'autre sexe.

JOM JOM

A l’heure où le domaine de la formation reste fortement divisé entre les sexes, cette action veut favoriser le décloisonnement des rôles et des métiers, afin de :

  • permettre aux filles et aux garçons d’explorer des univers professionnels nouveaux et d’élargir leurs horizons dans le choix d’un métier;
  • permettre aux jeunes d’aborder librement avec leurs parents, sans préjugés, des questions sensibles telles que leur avenir, l’enjeu du choix professionnel, les places de travail et de la famille dans la vie;
  • sensibiliser les filles à l'importance d'acquérir une formation solide;
  • sensibiliser les garçons aux chances et aux potentialités qu’offre un plan de carrière flexible permettant de participer plus activement à la vie familiale.

Nouvelle brochure "L’école de l’égalité"

L’école de l’égalité, cycle 1, version 2019 L’école de l’égalité, cycle 1, version 2019

Réalisé par la Conférence romande des Bureaux de l’égalité (egalite.ch), le matériel pédagogique L’école de l'égalité vise à encourager la prise en compte de l’égalité dans la formation.

Composé de quatre brochures s’adressant à l’ensemble de la scolarité obligatoire, ce support propose de nombreuses activités en lien avec le Plan d’études romand et les disciplines scolaires. Il offre, au corps enseignant, des outils facilement utilisables.

Les objectifs de L’école de l’égalité sont les suivants :

  • Encourager la prise en compte de l’égalité, tant parmi les élèves que parmi les enseignant-e-s
  • Développer des rapports harmonieux entre les sexes
  • Sensibiliser les élèves aux stéréotypes de genre pour leur permettre de les identifier et de s’en affranchir
  • Elargir les orientations scolaires et les choix professionnels des filles comme des garçons.

Le matériel produit en 2006 reste disponible en ligne.

Les conséquences du travail à temps partiel étudiées

Le travail à temps partiel est une caractéristique typique de l’emploi féminin. Or, la décision de concilier le travail ménager ou l’éducation des enfants grâce à l’activité professionnelle à temps partiel a des conséquences sur la situation financière, non seulement pendant la vie active, mais aussi au moment de la retraite. Une étude mandatée par la  Conférence Suisse des Délégué-e-s à l’Egalité entre Femmes et Hommes (CSDE) en montre les effets sur la prévoyance vieillesse.