Journée internationale pour l'élimination de la violence - 25 novembre

Dans le cadre de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes le 25 novembre, le Groupe coordination violence, commission cantonale de lutte contre la violence domestique, organise une conférence pour présenter le Service pour auteurs-e-s de violence conjugale (SAVC), structure située à Marin-Epagnier, dans le canton de Neuchâtel.

En 2016, le Canton du Jura a signé un contrat de prestations avec le SAVC de manière à ce que les Jurassiennes et Jurassiens puissent bénéficier de ce service d’aide. Celui-ci propose aux personnes - hommes-femmes ayant un comportement violent envers leur conjointe ou leur conjoint - des entrevues individuelles ainsi qu’un travail thérapeutique de groupe avec des intervenant-e-s formé-e-s dans ce domaine spécifique.

La soirée se déroulera à l’auditoire du Campus StrateJ, à Delémont, le 24 novembre prochain, de 19h00 à 21h00.

Deux psychologues du SAVC, Mme Hilde Stein et M. Marc Glaisen nous parleront de leur travail au sein de cette unité ainsi que de la réduction du risque de récidive grâce au programme de soins proposé.

Rencontre des professionel-le-s concerné-e-s par la violence - 29 octobre 2020

Le Bureau de la déléguée à l'égalité organise le 29 octobre 2020, à Strate-J, à Delémont, une  rencontre des professionel-le-s concerné-e-s par la violence.

Ce colloque mettra l'accent sur le plan d’action cantonal de lutte contre la violence 2020-2024, élaboré par le Bureau de la déléguée à l’égalité et avalisé par le Gouvernement jurassien. Il s’agira de présenter, à cette occasion, les différents axes (approche globale et intégrée, enfants exposé-e-s à la violence, protection des victimes, prise en charge des auteur-e-s, formation des professionnel-le-s, information, sensibilisation, prévention et aide aux migrant-e-s), ainsi que les principales mesures qui sont, pour certaines, déjà développées ou le seront ultérieurement.

Au vu de l’évolution inquiétante de la situation et, afin de respecter les mesures pour limiter la propagation du coronavirus, nous sommes malheureusement contraintes d’annuler la rencontre des professionel-le-s concerné-e-s par la violence, prévue le 29 octobre prochain.
Si les conditions le permettent, elle pourrait être organisée en 2021.

Journée "Oser tous les métiers" - JOM

12 novembre 2020

Chaque année, au mois de novembre, les élèves de 7P ont la possiblité d'accompagner leur parent du sexe opposé (ou un-e proche) dans leur journée afin de découvrir des métiers traditionnellement exercés par l'autre sexe.

JOM JOM

A l’heure où le domaine de la formation reste fortement divisé entre les sexes, cette action veut favoriser le décloisonnement des rôles et des métiers, afin de :

  • permettre aux filles et aux garçons d’explorer des univers professionnels nouveaux et d’élargir leurs horizons dans le choix d’un métier;
  • permettre aux jeunes d’aborder librement avec leurs parents, sans préjugés, des questions sensibles telles que leur avenir, l’enjeu du choix professionnel, les places de travail et de la famille dans la vie;
  • sensibiliser les filles à l'importance d'acquérir une formation solide;
  • sensibiliser les garçons aux chances et aux potentialités qu’offre un plan de carrière flexible permettant de participer plus activement à la vie familiale.

Charte pour une représentation équilibrée entre femmes et hommes dans les instances politiques

Charte pour une représentation équilibrée entre femmes et hommes dans les instances politiques Charte pour une représentation équilibrée entre femmes et hommes dans les instances politiques

Inscrit dans les Constitutions fédérale depuis 1948 et jurassienne depuis 1979, le principe de l’égalité entre femmes et hommes constitue un droit fondamental. Conscients que des efforts doivent encore être fournis pour concrétiser ce droit, les partis politiques, réunis autour de la déléguée à l’égalité, s’engagent à partager et promouvoir les valeurs permettant de transformer cette réalité, notamment par une meilleure représentation des femmes dans les instances politiques.

Le mouvement « Avenir de Bonheur » adhère également aux principes défendus par la charte.

Modifications de la loi fédérale sur l’égalité entre femmes et hommes (LEg)

Entrée en vigueur le 1er juillet 2020

Lors de sa séance du 21 août 2019, le Conseil fédéral a fixé au 1er juillet 2020 l’entrée en vigueur de la modification de la loi sur l’égalité destinée à améliorer la mise en œuvre de l’égalité salariale. Les entreprises, privées ou publiques, employant plus de 100 collaboratrices et collaborateurs (hors apprenti-e-s) devront avoir exécuté leur première analyse de l’égalité des salaires à fin juin 2021 au plus tard.

Si l’analyse de l’égalité des salaires démontre que l’égalité salariale est respectée, l’employeur est libéré de l’obligation de réitérer l’analyse. Dans le cas contraire, l’analyse de l’égalité des salaires est répétée tous les quatre ans.

Les entreprises sont dispensées d’effectuer une analyse de l’égalité des salaires si elles ont (art. 1b LEg) :

  • fait l’objet d’un contrôle du respect de l’égalité des salaires dans le cadre d’une procédure d’attribution d’un marché public ;
  • fait l’objet d’un tel contrôle dans le cadre d’une demande d’octroi de subventions ;
  • déjà fait l’objet d’un tel contrôle et qui a démontré qu’il satisfaisait aux exigences, pour autant que le mois de référence dudit contrôle ne remonte pas à plus de quatre ans.

La modification de la loi sur l'égalité et l'ordonnance qui l’accompagne cesseront automatiquement de s'appliquer le 1er juillet 2032.

Nouvelle brochure "L'école de l'égalité - cycle 2"

Le 23 janvier dernier, dans le cadre des Assises romandes de l’égalité à Neuchâtel, la Conférence romande des bureaux de l’égalité a présenté son projet « L’école de l’égalité, un choix d’activités pour une pédagogie égalitaire entre filles et garçons » et l’édition des nouveaux supports pour le cycle 2 (5e-6e et 7e-8e années).

Réalisé par la Conférence romande des Bureaux de l’égalité (egalite.ch), le matériel pédagogique L’école de l'égalité vise à encourager la prise en compte de l’égalité dans la formation. Composé de quatre brochures s’adressant à l’ensemble de la scolarité obligatoire, ce support propose de nombreuses activités en lien avec le Plan d’études romand et les disciplines scolaires. Il offre, au corps enseignant, des outils facilement utilisables.

Les objectifs de L’école de l’égalité sont les suivants :

  • Encourager la prise en compte de l’égalité, tant parmi les élèves que parmi les enseignant-e-s
  • Développer des rapports harmonieux entre les sexes
  • Sensibiliser les élèves aux stéréotypes de genre pour leur permettre de les identifier et de s’en affranchir
  • Elargir les orientations scolaires et les choix professionnels des filles comme des garçons.

L'école de l'égalité L'école de l'égalité

Coding Club des filles

Coding Club des filles Coding Club des filles

Les ateliers du Coding Club des filles sont organisés par l'Ecole polytechnique de Lausanne (EPFL), en partenariat avec la Déléguée à l'égalité et avec le soutien de Bepog, de l'entreprise Tornos et de la division technique du CEJEF de Porrentruy.

Ces ateliers sont élaborés dans le cadre d’un programme de promotion des filières en informatique et communication auprès des filles.

Force est de constater qu’en Suisse peu de filles s’engagent dans les domaines techniques et, en particulier, dans ceux de l’informatique et des technologies de la communication. Comme vous le savez, un programme ciblé, avec des activités pour les différentes tranches d’âge a été développé par l’EPFL ; il s’agit d’ateliers organisés avec grand succès dans le canton du Jura, grâce à une solide collaboration depuis plusieurs années avec l’EPFL.

Un nouveau projet, le « Coding Club des filles », vient compléter l’offre existante. Son objectif est de susciter et renforcer l’intérêt, les connaissances et la créativité des jeunes filles dans les domaines du numérique en développant chez elles des compétences utilisables dans de nombreuses branches. Il s’agit aussi de leur donner la possibilité et les moyens de progresser dans les domaines des technologies de l’information et de la communication (TIC), afin qu’elles considèrent ces branches et celles de l’ingénierie pour leur avenir professionnel. Elles pallieront ainsi à plus long terme au manque de femmes dans ces domaines, en Suisse.

Prochains ateliers
Lieu Strate-J, Delémont
Heure

Groupe 1 (12 personnes) :  9h15 à 11h45
Groupe 2 (12 personnes) : 13h30 à 16h00

Dates

  • 7 novembre 2020
  • 28 novembre 2020